Mur de bulles : l’accrochage